Les nanoparticules peuvent nuire gravement à la santé (2)

Banc Public n° 177 , Février 2009 , Frank FURET



Les nanotechnologies offrent des possibilités dans le domaine militaire bien supérieures aux armes nucléaires, chimiques ou biologiques. Les pays disposant les premiers de cette nouvelle puissance exerceront une pression considérable sur les autres. Le gouvernement français a ainsi entrepris la construction à Grenoble du premier pôle d'étude et de production de nanotechnologie d’Europe: Minatec, Crolles 2 et Nanotec 300.

 

Ce centre représente un investissement de plusieurs milliards d'euros. 50% sont financés par les contribuables, l’autre moitié provient de multinationales et de l’armée. Le laboratoire de recherches des forces armées américaines s'est dernièrement vanté d’avoir fabriqué, en partenariat avec le Lawrence Livermore National Laboratory, une ogive à la fois d’une grande précision de tir et provoquant peu de dommages collatéraux, mais à forte létalité. Elle est remplie de très fines particules de métal lourd, des nanoparticules,  qui, associées à l’enveloppe en fibres carboniques, ont un très haut pouvoir de pénétration. La propagande édulcorée en faveur de la nanotechnologie, même lorsqu’elle prétend avoir évalué les risques, devrait à l’occasion signaler cet usage meurtrier des  nanoparti­cules et le condamner. Mais voilà, cela mettrait brutalement fin à un marché gigantesque.

 

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

Untitled document

 
     

     
   
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact