La complainte des banquiers et ses relais médiatiques

Banc Public n° 213 , Octobre 2012 , Frank FURET



La profession bancaire stigmatise depuis quelque temps la régulation de leur profession, qui risque de faire flamber leurs coûts, renchérir les taux d’intérêt à la clientèle et réduire la rémunération de leurs actionnaires.

L’internationale bancaire n’a pas lésiné sur les moyens pour installer l’idée selon laquelle la régulation est une monstruosité économique.

L’Institut de la Finance internationale, (IoIF) le lobbyiste en chef de la profession basé à Washington, a ainsi avancé  des prévisions apocalyptiques selon lesquelles l’ensemble des mesures de régulation de la profession à l’étude provoquerait une augmentation de 5% des tarifs du crédit aux E.-U. de 2011 à 2015 pendant que le PIB baisserait, lui, de 3%. Une thèse, fortement contestée au cours des deux dernières années, tant par l’OCDE que par la Banque des Règlements internationaux.

 

Pourtant, pas un jour ne se passe sans qu’une preuve de déloyauté envers la clientèle, voire de fraude bancaire pure et simple ne soit mise en évidence quelque part dans le monde. La course à l’enrichissement personnel de leur dirigeants est devenue la clé de décryptage des « business-models » mis en ½uvre au cours des cinq dernières années par les plus grandes banques d’investissement de la planète.

 

Difficile pour elles de reconnaître qu’un accroissement des contrôles  va se traduire surtout par une plus grande surveillance des comportements individuels discutables, voire condamnables de leurs dirigeants, au moins du point de vue éthique.  D’où le refrain sur l’alourdissement des charges financières à attendre d’une régulation financière accrue que les malheureux banquiers seront contraints de répercuter, au moins partiellement sur leurs clients et sur leurs actionnaires du fait d’une rentabilité réduite….

 

André Oliveira Santos, économiste - senior au FMI, et Douglas Elliott, consultant occasionnel au FMI, dans une étude de plus d’un an, démontent ces arguments.

Leurs conclusions sont radicalement différentes de  celles du lobbyiste patenté : selon les deux économistes, le coût net à attendre d’un peu plus de police dans un monde de gloutonnerie triomphante n’excédera pas 0,17% en Europe,  0,08% au Japon et 0,26% aux E.-U.

Frank FURET

     
 

Biblio, sources...

Lobbystes bancaires contre économistes du FMI , rue89, septembre 2012

 
     

     
 
Corporation financière

Capitalisme inclusif ?
Existe-t-il une tête au système financier mondial ?
Le piège de la dette
Un système enrayé
La complainte des banquiers et ses relais médiatiques
Le cas islandais
Des communes françaises attaquent banques et marchés financiers
Nationalisation en Argentine
Du sang et des larmes...
Vers une féodalité par l’argent ?
Un diagnostic à revoir ?
Du côté de la BCE
Commerce de la propagande...
Ce qui est bon pour Goldman Sachs…
La dette triplement illégitime ?
Taxe Tobin en Europe
Dépendances…
Théorie de la vaccine
Réflexion
270.000 citoyens poursuivent Monsanto en justice
Enjeux de la création de la monnaie
Délocalisations, mondialisation, libre échange, technologies et inégalités
Moralisation du capitalisme: il reste du travail...
La remontée prochaine des taux d’intérêts bouleversera notre niveau de vie
Foreclosure gate
Vers une très grande panne du système économique et financier mondial ?
La neutralité discutable des agences de notations
Europe, champ de bataille ?
Travail / Capital
Taxe Robin
Référendum en Islande
Quelques messieurs trop tranquilles…
Les affaires sont les affaires
Prends l’oseille et tire-toi…
Les conseils du LEAP
Nationalisation des banques
Un peu d'histoire
Fortis: nous sommes fiers de vous emmener plus loin…
Banques stupéfiées
Corruption passive ?
Un renard à la garde du poulailler?
Ca plane pour eux
Les affaires sont les affaires(8): Par ici la monnaie
Un autre monde est possible
La nouvelle économie
L'ECONOMIE-DOMINOS
Dettes
CETTE CRISE QUI NOUS VIENT D'ASIE
 
   


haut de page

Banc Public - Mensuel indépendant - Politique-Société-environnement - etc...
137 Av. du Pont de Luttre 1190 Bruxelles - Editeur Responsable: Catherine Van Nypelseer

Home Page - Banc Public? - Articles - Dossiers - Maximes - Liens - Contact